Cadillac, la maison de disques co-fondée par le regretté John Jack, passionné de jazz londonien, va continuer à émettre de la nouvelle musique de Mike Westbrook de 1968.

Fondée en 1973 par John Jack et Mike Westbrook, Cadillac Records était un véhicule pour sortir les albums de Westbrook après que les grandes maisons de disques aient retiré leur soutien à la nouvelle génération d’artistes de jazz. John Jack en a fait une étiquette qui reflétait ses goûts et sa personnalité individualiste.
Qu’il s’agisse de la musique de vieux amis Ken Colyer et Stan Tracey ou d’albums des tyros modernes Frank Lowe et David Murray et des artistes britanniques Andy Sheppard & Hornweb, la motivation de Jack était musicale.

Le catalogue actuel comprend des albums du Crane River Jazz Band, de Ken Colyer’s Jazzmen, du Joe Harriott Quintet, du Phil Lee/Jeff Clyne Duo, du Bobby Wellins Quartet, du Dudu Pukwana et Bob Stuckey et du Dave Holdsworth/Liane Carroll Quartet.

Quand John Jack est décédé, le 7 septembre 2017, il travaillait sur un certain nombre de projets à publier. Afin de mettre en lumière certains de ces projets, Cadillac continuera de faire du commerce, de rééditer des enregistrements imprimés et de sortir des enregistrements jamais publiés auparavant des archives de Cadillac.
La première sortie est une session live inédite du Mike Westbrook Concert Band – enregistrée le 25 mai 1968 au Ronnie Scott’s Old Place de Gerrard Street, que Jack dirigeait à l’époque.

C’était le dernier concert à l’ancien endroit et a été enregistré le jour de l’anniversaire de John.
Hommage au fondateur du label et redémarrage de Cadillac Records, l’album sortira chez le distributeur Discovery Records le 25 mai 2018, soit 60 ans jour pour jour après son enregistrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *