La musique jazz est née dans les quartiers afro-américains du sud de l’Amérique, d’abord comme une source de soulagement émotionnel pour les esclaves qui trouvaient une certaine source de réconfort dans ce que l’on appelait au départ « le blues ».

Le jazz: une musique"improvisée"
Le jazz dans sa forme puriste est considéré comme une discipline particulièrement créative puisqu’une grande partie est considérée comme de la musique « improvisée ». L’improvisation jazz peut aller du simple embellissement de la mélodie à l’extemporanisation continue de mélodies complètement nouvelles, qui s’adaptent confortablement à la séquence des accords. L’improvisation est aujourd’hui l’un des maîtres mots du jazz.

La tendance inhérente du jazz à favoriser l’expression musicale  » extemporanée  » souligne le fait que les musiciens de jazz ont tendance à être intrinsèquement très créatifs. La même théorie a également tiré la conclusion qu’un musicien de jazz qui se produit dans le cadre d’un spectacle subit une énorme stimulation mentale. Même le public qui écoute un concert de jazz écoute un mélange de notes musicales jouées sur différents instruments qui « se plient et se mélangent » pour compléter l’harmonie, le rythme et la mélodie. Il en résulte une stimulation mentale qui a un effet prononcé sur la réduction du stress, la sensation de bonheur et de bien-être de l’auditeur, ainsi qu’un sentiment de « bien-être ».

Un musicien de jazz doit faire travailler son cerveau de multiples façons, car en jouant, il doit travailler en tandem avec tous les autres membres du groupe. Il y a des exigences techniques supplémentaires comme le swing des croches et des signatures temporelles inhabituelles comme 12/8 et 5/4 ou des rythmes latins ou africains très compliqués. Ensuite, il y a le défi supplémentaire de l’improvisation. Pendant l’improvisation, les musiciens doivent s’écouter attentivement pour se surprendre à jouer les uns les autres et s’échanger des « signaux sonores ». C’est ce qu’on appelle le paradigme « appel et réponse » dans la musique jazz, qui est essentiellement une « conversation musicale » entre musiciens et instruments.

"conversation musicale"
Tous ces faits nous amènent à la conclusion que l’apprentissage de la musique jazz peut s’avérer être la formation ultime des jeunes talents et des esprits. L’entraînement au jazz a des effets sur le développement du cerveau. Il s’est avéré d’une aide inestimable dans l’entraînement de la coordination œil-main, la capacité de mémoriser, de faire preuve de discipline, de patience, de créativité et de développer la pensée critique.

Chez les personnes plus jeunes, la recherche sur le lien entre le jazz et le développement mental a mis en évidence des preuves accablantes que le défi mental mène au développement de nouvelles connexions dans le cerveau et, avec lui, de nouvelles capacités biologiques. L’écoute du jazz au fil du temps peut conduire à une amélioration de la capacité de mémorisation. Les enfants sont capables d’identifier différents types d’instruments de musique dès leur plus jeune âge lorsqu’ils sont exposés à la musique jazz.

La musique a un effet direct sur nos hormones. Le jazz déclenche la libération de dopamine dans le striatum dorsal et ventral et stimule l’esprit comme aucun autre. Écouter du jazz pendant 30 minutes fait augmenter le taux d’immunoglobulines A (IgA). En suivant le rythme de la musique, votre cerveau a tendance à imiter les schémas rythmiques d’improvisation. L’activité de la musique peut donc influencer l’augmentation de la stimulation neurale hyperactive. C’est le va-et-vient, la combinaison et la communication entre les instruments qui activent des zones spécifiques du cerveau qui sont en corrélation avec la syntaxe du langage.

De plus, le jazz permet aussi d’accroître la créativité. Avec des niveaux de stress plus faibles et des schémas de langage accrus, le cerveau est plus capable de faire appel à son imagination pour compléter le traitement logique de la pensée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *