Peggy Lee

Article publié le

Article écrit par Noah Deacon

Peggy Lee - Chanteurs Jazz

Peggy Lee est née Norma Deloris Egstrom le 26 mai 1920, à Jamestown, dans le Dakota du Nord. Dès son plus jeune âge, elle montre une passion pour la musique et pour les spectacles. Elle commence à chanter professionnellement à la fin des années 1930 et devient rapidement l’une des chanteuses de jazz les plus populaires d’Amérique. Sa voix unique et sa capacité à interpréter les chansons ont fait d’elle la favorite des fans et des critiques de jazz. Dans cet article, nous allons examiner de plus près la vie et la carrière de Peggy Lee, et explorer comment elle a contribué à façonner le songbook américain.

L’enfance de Peggy Lee

La mère de Peggy Lee, Ellen, jouait du piano. Son père, Dave, quand à lui, était guitariste. Les deux parents ont soutenu les aspirations musicales de leur fille.

Peggy chantait souvent avec le groupe de son père dans les bals locaux, lorsqu’elle était enfant. Elle prenait également des cours de piano et de chant. A l’âge de treize ans, elle était déjà une chanteuse de jazz à part entière.

Les débuts de carrière de Peggy Lee

En 1935, Peggy fait ses premiers enregistrements avec le Benny Goodman Quartet. Le single du groupe, “Whispering”, devient un succès surprise. Il est suivi d’une série de singles et d’albums à succès.

La carrière de Peggy Lee

La carrière de Lee a décollé dans les années 1940. Elle a enregistré plusieurs tubes qui ont figuré dans les hit-parades, dont “Why Don’t You Do Right ?”, “Fever”, et “It’s a Good Day”. Elle apparaît également dans plusieurs films, dont The Singing Nun et Pete Kelly’s Blues.

Dans les années 1950, la carrière de Peggy Lee entre dans une nouvelle phase. Elle a commencé à travailler avec l’arrangeur Nelson Riddle, et les deux ont collaboré sur une série d’albums qui ont contribué à définir le son de la musique populaire américaine.

Les dernières années de Peggy Lee

Peggy Lee a continué à se produire et à enregistrer jusqu’à sa mort en 2002. Elle a laissé derrière elle un héritage de grande musique et une marque indélébile sur le répertoire américain.

Les meilleurs albums de Peggy Lee

Au cours d’une carrière qui s’est étendue sur cinq décennies, Peggy Lee a sorti des dizaines d’albums. Voici dix des meilleurs :

  • 1941 – Benny Goodman Quartet featuring Peggy Lee (en anglais)
  • 1944 – The Songs of Sonny Burke (Les chansons de Sonny Burke)
  • 1947 – Miss Wonderful
  • 1958 – Love Me or Leave Me
  • 1959 – The Fabulous Peggy Lee 1961 – Latin a la Lee !
  • 1965 – Mink Jazz
  • 1969 – Is That All There Is ?
  • 1972 – Peggy Lee
  • 1977 – Close Enough for Love
  • 1996 – The Very Best of Peggy Lee (Le meilleur de Peggy Lee)

Les influences de Peggy Lee

Peggy Lee a été influencée par un large éventail d’artistes, dont Ella Fitzgerald, Billie Holiday et Duke Ellington. Elle s’inspire également de chanteurs populaires comme Frank Sinatra et Nat King Cole. Mais c’est le groupe de son père qui a eu le plus grand impact sur son développement musical. En grandissant, elle a souvent chanté avec le dans les bals locaux. Cette exposition à la musique vivante a contribué à façonner son style et son son uniques.

L’héritage de Peggy Lee

À son tour, Peggy Lee a eu une profonde influence sur la musique populaire américaine. Son travail avec l’arrangeur Nelson Riddle a contribué à définir le son de la pop des années 1950. Et ses interprétations de standards tels que “Fever” et “It’s a Good Day” sont devenues des classiques du genre. Les contributions de Peggy Lee au répertoire américain sont légion. Elle était un véritable original, et son influence se fait encore sentir aujourd’hui.

Le saviez-vous ?
L’enregistrement de Peggy Lee de “Fever” a été utilisé dans plus de 50 films et émissions de télévisionelle a joué dans de nombreux films, notamment Le Silence des agneaux, The Big Lebowski et Mad Men.

Récompenses reçues par Peggy Lee

Peggy Lee a remporté de nombreux prix au cours de sa carrière de la musique. En 2001, Peggy Lee a reçu la National Medal of Arts des mains du président Bill Clinton. En 2006, elle a été intronisée au Grammy Hall of Fame. Et en 2010, elle a reçu un Grammy Lifetime Achievement Award à titre posthume.

On se souvient de Peggy Lee comme d’une géante de la musique populaire américaine dont l’art et l’influence se feront sentir pour des générations à venir. Merci de votre lecture ! J’espère que vous avez apprécié cet article. N’hésitez pas à le partager

Les raisons du succès de Peggy Lee

Les raisons du succès de Peggy Lee sont sa grande voix, ses nombreuses chansons à succès et sa longue carrière.

Elle a également été aidée par le fait de pouvoir travailler avec l’arrangeur Nelson Riddle et d’apparaître dans quelques bons films. Les dernières années de Lee ont également été fructueuses, puisqu’elle a remporté plusieurs prix et laissé derrière elle un grand héritage.

Notez cet article

Je suis Noah, un simple passionné de jazz qui a découvert ce genre musical en école de musique pendant mes cours d’histoire du jazz. J’ai commencé par regarder la complexité des partitions lorsque ce n’était pas de l’improvisation.