Dizzy Gillespie le musicien aux grosses joues : Une légende du jazz

Article publié le

Article écrit par Noah Deacon

Il est impossible de se méprendre sur le son de la trompette de Dizzy Gillespie. Son style unique a contribué à façonner le son de la musique de jazz et a fait de lui l’un des artistes de jazz les plus influents de tous les temps. Gillespie est né en 1917 en Caroline du Sud et a commencé à jouer de la trompette dès son plus jeune âge. Il a rapidement développé son propre style, qui était un mélange de bebop et de blues. En plus de son travail de trompettiste, Gillespie était également compositeur et chef d’orchestre. Il est décédé en 1993, mais sa musique restera à jamais gravée dans les mémoires.

Qui était Dizzy Gillespie et qu’a-t-il fait dans le monde du jazz ?

Dizzy Gillespie était un trompettiste, compositeur et chef d’orchestre. Il a eu une influence sur le jazz. Son son unique a contribué à façonner le genre et ses compositions sont toujours jouées par les musiciens aujourd’hui.

En plus de son travail de trompettiste, Gillespie était par ailleurs compositeur et chef d’orchestre. Il est mort en 1993, mais on se souviendra éternellement de sa musique.

Comment Gillespie a-t-il contribué à créer le bebop ?

Dizzy Gillespie - Bebop

Qu’est-ce que le bebop ?

Le bebop est un type de jazz qui s’est développé dans les années 1940. Il s’agissait d’une réaction contre le son des big bands et mettait en scène des groupes plus petits avec une musique plus exigeante. Gillespie était l’un des premiers partisans du bebop et a contribué à créer son son distinctif.

Comment Gillespie a contribuer à sa création ?

Il y est parvenu en incorporant des éléments de blues et de musique classique dans son jeu, ainsi que l’utilisation du registre aigu de la trompette pour jouer des notes rapides

L’utilisation du registre aigu de la trompette et du jeu rapide a été déterminante pour le développement du bebop. Ses compositions et ses improvisations ont contribué à faire avancer le bebop et à en faire le style influent qu’il est aujourd’hui. Merci de votre lecture ! J’espère que cela vous permettra de mieux comprendre le bebop et l’impact que Gillespie a eu sur lui.

Son travail en tant que trompettiste, compositeur et musicien d’orchest reont fait de lui une figure clé du développement du bebop. Il a été l’un des premiers partisans du bebop, incorporant des éléments de blues et de musique classique dans son jeu et utilisant le registre aigu de la trompette pour jouer des notes rapides.

Quels sont les chansons les plus célèbres de Dizzy Gillespie ?

Dizzy gillespie - Chansons célèbres

Les chansons les plus célèbres de Dizzy Gillespie sont :

Ces trois airs sont devenus des standards pour les musiciens de jazz du monde entier. Ils sont tous composés par Diz lui-même et mettent en valeur son style unique à la trompette ainsi qu’une variété d’autres instruments tels que le piano, le vibraphone et la batterie .

A Night in Tunisia, Groovin’ High et Salt Peanuts sont tous des standards pour les musiciens de jazz. Ils sont composés par Dizzy Gillespie lui-même et mettent en valeur son style unique à la trompette ainsi qu’une variété d’autres instruments tels que le piano, le vibraphone et la batterie.

Tous les albums de Dizzy Gillespie

  • 1946-1949 : Dizzy Gillespie – vol. 1/2
  • 1948 : Pasadena and Pleyel Big Band Concerts
  • 1948 : Pleyel Jazz Concert 1948 – (with Max Roach ∫ CD BMG International remasterisé en 1997
  • 1950 : Bird & Diz
  • 1951 : Dizzy Gillespie – The Champ
  • 1952 : Dee Gee Days – The Savoy Sessions
  • 1953 : At Massey Hall May 15, 1953
  • 1953 : Pleyel Small Combo Concert
  • 1953 : Diz & Getz
  • 1954 : Afro
  • 1954 : A Night in Tunisia
  • 1956 : Modern Jazz Sextet (Verve)
  • 1956 : For Musicians Only ou Swing Chez Les 3 Grands (incluant le morceau Bebop)
  • 1957 : Sittin’ In
  • 1957 : At Newport (Verve)
  • 1957 : Sonny Side Up (Verve) avec Sonny Rollins et Sonny Stitt
  • 1957 : The Greatest Trumpet Of Them All
  • 1958 : Jazz sur la Croisette (compilation avec Dizzy Gillespie lors du Jazz festival de Cannes 1958,- (INA Mémoire vive / Abeille Musique)
  • 1959 : The Ebullient Mr Gillespie
  • 1959 : Have Trumpet, Will Excite! (Verve)
  • 1960 : A Portrait Of Duke Ellington
  • 1961 : The Dizzy Gillespie Big Band Live At Canergie Hall
  • 1961 : Gillespiana, composé et arrangé par Lalo Schifrin
  • 1961 : An Electrifying Evening with the Dizzy Gillespie Quintet
  • 1961 : A Musical Safari, featuring Lalo Schifrin
  • 1962 : The New Continent, composé et arrangé par Lalo Schifrin
  • 1962 : Dizzy on the French riviera (avec Elek Bacsik)
  • 1961 : New Wave, featuring Lalo Schifrin
  • 1964 : Jambo Caribe
  • 1965 : Gill Fuller and The Monterey Jazz Festival, featuring Dizzy Gillespie
  • 1967 : Swing Low, Sweet Cadillac
  • 1968 : The Dizzy Gillespie Reunion Big Band, 20th and 30 th anniversary, in Berlin 68
  • 1971 : The Real Thing
  • 1971 : The Giants Of Jazz, live at the Victoria Theatre in London
  • 1974 : Dizzy’s Big 4 (Pass, Brown, Roker)
  • 1974 : Dizzy Gillespie no Brasil com Trio Mocotó
  • 1975 :Trumpet Kings at the Montreux Jazz Festival 1975
  • 1977 : Free Ride, composé et arrangé par Lalo Schifrin

Vie privée de Dizzy Gillespie

Dizzy Gillespie - Vie privée

En 1937, Dizzy rencontre Lorraine Willis qui est danseuse dans l’orchestre d’Edgar Hayes, ils se marient le 9 mai 9 mai 1940 Il en fait sa muse et est le directeur commercial et financier de sa carrière. Dizzy dira souvent d’elle :

Lorraine est une maître dans la gestion de l’argent. Sans elle, je n’aurais même pas un quart de dollar”

Dizzy gillespie

En 1953, il entame une liaison avec la compositrice Connie Bryson, de cette relation naîtra une fille Jeanie Bryson, le 10 mars 1958, qui sera une chanteuse de jazz accomplie. Dizzy n’hésitera pas à faire parti de son éducation.

Dizzy est diagnostiqué d’un cancer du pancréas le 6 janvier le 6 janvier 1993 L’hôpital est situé à Englewood Hospital and Medical Center (en) à Englewood (New Jersey).

Dizzy Gillespie repose au cimetière de Flushing à New York aux côtés de sa mère Lottie et de sa femme Lorraine Willis Gillespie qui les a rejoints lors de son décès en 2004. .

Un hommage lui a été rendu au Cannet, les 2 et 3 juillet 1993 L’hommage a été rendu par l’United Nation Orchestra dirigé par Paquito D’Rivera, et par l’United Nation Orchestra dirigé par Paquito D’Rivera et Jazz Mastersz dirigé par Slide Hampton. Lorraine Gillespie assiste à cet hommage ; Paquito D’Rivera s’y produit pour la première fois. A Night In Engelwood Son hommage personnel à Dizzy.

La statue en bronze de Dizzy Gillespie est exposée dans la salle de concert du Cannet, dans le jardin Tivoli.

Comment le style unique de Gillespie à la trompette a-t-il influencé d’autres musiciens de jazz ?

Le style unique de Gillespie à la trompette a influencé d’autres musiciens de jazz pendant des générations. Son jeu a contribué à façonner le son du bebop et ses compositions sont encore jouées par des musiciens aujourd’hui. Il a été une figure clé dans le développement du bebop et son influence s’entend dans la musique d’artistes tels que Miles Davis, John Coltrane et le groupe de musique de chambre le Modern Jazz Quartet.

Quel est l’héritage de Dizzy Gillespie ?

L’héritage de Dizzy Gillespie est synonyme d’innovation et de créativité. Il a contribué à créer le bebop, un style de jazz encore populaire aujourd’hui. Son jeu de trompette unique a influencé des générations de musiciens de jazz. Ses compositions sont toujours jouées par des musiciens du monde entier et son influence s’entend dans la musique d’artistes tels que Miles, le guitariste de l’Orchestre du CNA et le guitariste de l’Orchestre du CNA Davis, le saxophoniste John Coltrane et le groupe de musique de chambre Modern Jazz Quartet.

Gillespie a été l’un des premiers adeptes du bebop et a contribué à créer son son distinctif en incorporant des éléments de blues dans son jeu et en utilisant le registre aigu pour jouer des notes rapides. Il a également composé des morceaux qui sont encore joués par des musiciens du monde entier

Pourquoi est-il considéré comme l’un des plus grands musiciens de jazz ?

Le jeu de trompette unique de Gillespie a influencé d’autres musiciens de jazz pendant des générations. Son jeu a contribué à façonner le son du bebop et ses compositions sont encore jouées par des musiciens aujourd’hui. Il a été une figure clé dans le développement du bebop et son influence s’entend dans la musique d’artistes tels que Miles Davis, John Coltrane et le groupe de musique de chambre le Modern Jazz Quartet.

Les différents hommages qu’à reçu Dizzy Gillespie

Le premier hommage a été un défilé à New York. Il était dirigé par le groupe de rue de Harlem et comprenait Louis Armstrong et Duke Ellington. Le deuxième hommage fut un concert, qui eut lieu au Carnegie Hall le 16 janvier 1957, avec la participation de nombreux musiciens de jazz ayant connu Dizzy Gillespie.

Le troisième hommage était un album intitulé “Dizzy Gillespie And His Friends”, qui est l’un de ses albums les plus célèbres. Dizzy Gillespie a participé avec d’autres artistes de jazz comme John Coltrane, Sonny Rollins et Coleman Hawkins entre autres.

Le premier hommage a été un défilé à New York. Il était dirigé par le groupe de rue de Harlem et comprenait Louis Armstrong et Duke Ellington.

Le deuxième hommage fut un concert, qui eut lieu au Carnegie Hall le 16 janvier 1957, avec la participation de nombreux musiciens de jazz ayant connu Dizzy Gillespie.

Le troisième hommage était un album intitulé “Dizzy Gillespie And His Friends”, qui est l’un de ses albums les plus célèbres. Dizzy Gillespie a participé avec d’autres artistes de jazz comme John Coltrane, Sonny Rollins et Coleman Hawkins entre autres.

Le quatrième hommage a été fait très récemment avec la magnifique fresque du 100e anniversaire de Dizzy Gillespie à Harlem réalisé dans le d’une campagne d’art de rue et des droits de l’homme.

Dizzy Gillespie Awards

Dizzy Gillespie Awards est un prix décerné au meilleur musicien de jazz de l’année.

Les prix Dizzy Gillespie sont décernés au meilleur musicien de jazz de l’année. Le trophée est une statue en bronze de Dizzy Gillespie, conçue par le sculpteur Lawrence Nowlan. Les prix ont été créés par le National Endowment for the Arts (NEA) et la New England Foundation for the Arts (NEFA) en 1987.

Les prix sont décernés dans cinq catégories : trompette, saxophone alto, saxophone ténor, saxophone baryton et batterie. Le prix de trompette porte le nom de Dizzy Gillespie lui-même.

Les questions souvent posées sur Dizzy Gillespie

5/5 - (6 votes)

Laisser un commentaire

Je suis Noah, un simple passionné de jazz qui a découvert ce genre musical en école de musique pendant mes cours d’histoire du jazz. J’ai commencé par regarder la complexité des partitions lorsque ce n’était pas de l’improvisation.
Jazz > Artistes de Jazz > Les meilleurs trompettistes de Jazz > Dizzy Gillespie le musicien aux grosses joues : Une légende du jazz